Newsletter

baner blocarticlesrecents feeaz contact logosaf precaution
Lotion aux hydrolats, Aloe et AHA

le 10 July 2013

 Après avoir nettoyé sa peau du maquillage et des poussières accumulées dans la journée, il est important de terminer le nettoyage afin d’éliminer les derniers résidus de savon ou d’huile qui ont servis au démaquillage.

Ma lotion préférée est une simple combinaison d’hydrolats (+ conservateur), que je choisis selon les besoins de ma peau. Dans cette nouvelle version, j’ai voulu tirer un peu plus profit de cette lotion en ajoutant un de l’Aloe Vera et des AHA. L’Aloe permet de gélifier très légèrement les hydrolats et d’apporter des nutriments à la peau, tandis que les AHA ont un effet kératolytique (= léger peeling qui permet d’éliminer les peaux mortes et d'éviter l’obstruction des pores) et stimulent le renouvellement cellulaire (pour moi, très efficace sur les cicatrices, anciennes ou nouvelles).

 

 

C’est très simple : on mélange le tout dans un bol (règles d’hygiène et précautions), puis on teste le pH, qui doit idéalement se situer entre 4 et 5,5 (pour un meilleur effet des AHA). Si il est trop haut, ce qui devrait être rare vu le pH des hydrolats à la base, on ajoute quelques gouttes d’AHA, et on re-teste le pH. Si il est trop bas (< 4), il suffit d’ajouter une petite pincée de bicarbonate de sodium ou un tout petit peu d’eau de chaux, et de re-tester le pH.

Les hydrolats sont ajustables selon les besoins, et cette recette est déclinable à l’infini avec toutes sortes d’actifs solubles dans l’eau.

Cette lotion est prévue pour les peaux mixtes à grasses, irrégulières ou sujettes aux imperfections, avec des cicatrices à faire disparaitre.

La peau est purifiée sans être agressée, les pores sont plus fins et les rougeurs sont apaisées.  

3 COMMENTAIRE(S)
Creme visage pour l'ete

le 09 July 2013

 

 

Pour continuer dans la série vacances et soleil (en espérant que ça dure !), voici ma crème de jour pour le visage. Je la voulais hydratante, apaisante, préparatrice au soleil et aussi légèrement traitante. Ne vous étonnez pas du fort pourcentage d’huiles, j’ai une peau qui adore ça et sans cette quantité elle n’est pas aussi confortable…

 

 

Les ingredients

L’Urée est un actif que j’aime beaucoup, elle évite à ma peau de peler et de se déshydrater. L’huile de Jojoba est ma chouchoute, je l’utilise dans tous mes soins pour la peau. Les huiles de Buruti et de Calophylle me semblaient toutes indiquées pour préparer au soleil et apaiser après exposition. Le Bisabolol et l’Aloe Vera font aussi partie de mes favoris dans les soins visages, pour leur côté apaisant et cicatrisant. L’Acide Hyaluronique permet ici d’aider à l’hydratation de la peau, et l'extrait de Barbe de Jupiter est le seul traitement qui fonctionne sur mes microkystes. L’Oligo’Bronz, je ne l’avais pas mis au départ, car je ne l’avais pas encore reçu (je crois même qu’il n’était pas sorti). J’en ai ajouté environ 5% par rapport à ce qu’il restait de crème dans mon flacon (la recette a été recalculée par la suite en incluant cet actif). Ses propriétés sont nombreuses, comme son nom l’indique c’est un actif « soleil », compatible avec la DHA (voir ici).

Resultat

Je l’utilise depuis environ deux semaines et j’en suis très contente, je pense même l’utiliser pour cet hiver en modifiant quelques actifs. Il faut que j’attende quelques minutes pour me maquiller après avoir mis la crème mais sinon elle ne me fait pas briller plus que mes autres crèmes, malgré le fort pourcentage d’huiles. L’odeur est celle de l’huile de Buruti en plus léger, poudrée et qui fait penser à l’été, et la texture est assez épaisse mais passe sans souci dans un flacon pompe.

Concernant les effets, je ne m’expose pas trop au soleil pour l’instant mais j’ai remarqué qu’elle donne un bon coup d’éclat à ma peau, elle parait moins terne et blanche. Elle est également plus unifiée, et les pores resserrés (étrange, c’est à l’ajout de l’Oligo’Bronz que j’ai remarqué ce dernier effet). Pour le reste, elle correspond bien à ce que j’attends de ma crème de jour !

1 COMMENTAIRE(S)
Masque purifiant et cicatrisant

le 06 July 2013

 

Je teste ce masque depuis trois jours maintenant, suite à une poussée de méchants boutons sur mon visage (elles sont tenaces ces saletés !) et je dois dire qu’il est assez efficace !

Son but : assécher les imperfections (une fois « sorties »), apaiser les rougeurs et l’inflammation, et aider le tout à cicatriser rapidement.

  

Je l’applique localement une ou deux fois par jour, et je laisse poser 10-15 minutes. Puis, je passe de l’hydrolat et je crème. Il remplit bien sa fonction, une fois rincé les rougeurs et la douleur sont calmées, la zone asséchée. Mes boutons ont cicatrisé rapidement, que du bon !

Il peut aussi servir à désincruster les pores et les points noirs.

 

 

Proprietes des ingredients

Rhassoul : l’argile la plus efficace sur moi, elle n’assèche pas trop ma peau et désincruste les pores.

Hydrolat : Ciste (astringent, cicatrisant, purifiant) et Romarin (astringent, purifiant, régulateur du sébum) pour ma part.

Miel : d’eucalyptus pour moi, cicatrisant, apaisant, propriétés antiseptiques.

Manjistha : astringent, purifiant, apaisant, anti-inflammatoire cutané.

Centella : cicatrisant puissant, réparateur cutané.

Tepezcohuite : cicatrisant puissant, régénérant, astringent.

Sérum Jojoba / Barbe de Jupiter : l’huile de Jojoba est mon huile préférée pour le visage, je l’associe avec l’extrait de Barbe de Jupiter (0,8%). Ses propriétés : anti-microbien puissant, anti-inflammatoire, apaisant.

Cosgard : conservateur (synthétique).

 

Bien mélanger le tout dans un bol, et transférer dans un pot (rappel des règles d’hygiène etc.).

 

0 COMMENTAIRE(S)
Creme a raser pour Monsieur

le 09 April 2013

 

Voilà une recette dont mon copain est vraiment ravi. Il avait l’habitude de se raser avec seulement de l’eau, mais ça a fini par l’irriter. J’ai donc concocté cette petite crème moussante pour apaiser la peau et la protéger de la lame du rasoir. Il suffit de mouiller son visage et de faire mousser la crème qui forme un film protecteur sur la zone à raser, pour un rasage tout en douceur !

 

 

 

Comment faire ?

Mettre les deux phases au bain marie (séparément), et retirer lorsque la phase huileuse est fondue.

Verser la phase huileuse dans la phase aqueuse, et mélanger (attention, ça mousse beaucoup !).

Une fois l’émulsion refroidie, incorporer tous les ajouts. Pour cette crème, j’ai ajouté la gomme en dernier, et j’ai fouetté pour transformer la totalité de l’émulsion en mousse, qui s’est gélifiée. Elle retombe légèrement dans les heures suivantes, mais on obtient une texture vraiment aérée et légère qui prend plus du double de son volume initial (j’ai fait 100 ml et j’ai pu remplir un flacon de 250 ml, prévoyez un contenant beaucoup plus grand !)

 

 

7 COMMENTAIRE(S)
Masque hydratant a l'Uree

le 21 March 2013

Aujourd’hui, je teste l’Urée pour la première fois. Ma peau semble déshydratée et pèle depuis deux jours, malgré l’utilisation de mon sérum. Donc je me suis dit, pourquoi ne pas essayer cet ingrédient qui a non seulement la propriété d’être hydratant, antibactérien, mais aussi kératolytique (c’est-à-dire qu’il permet d’éliminer les peaux mortes, et favorise le renouvellement de la couche supérieure de la peau). Parfait dans mon cas donc ! Etant donné que j’ai reçu plein de poudres ayurvédiques, j’ai voulu en ajouter dans ce masque, afin de compléter l’action de l’Urée.

 

 

J’ai choisi la poudre de Rose de Damas, pour ses propriétés apaisantes et régénérantes, celle d’Orange, qui stimule la circulation sanguine et donne un coup d’éclat au visage, et la poudre de Bhringaraj, apaisante et calmante. J’ai aussi ajouté de la poudre de Tepezcohuite (que j’adore !) qui est cicatrisante et régénérante.

Le dosage de l’Urée doit être situé entre 1 et 15 %. Entre 1 et 5 %, elle est hydratante, entre 5 et 10 % elle est hydratante et kératolytique, et de 10 à 15 % elle est kératolytique. Son utilisation peut s’apparenter à celle des AHA (acides de fruits), mais l’Urée est à priori plus douce que ces dernières. Pour mon masque, je l’ai dosée à 7 % pour bénéficier des deux effets à la fois.

Pour que le masque puisse tenir sur mon visage, j’ai complété par du Rhassoul. On peut le remplacer par n’importe quelle argile, selon votre préférence.

Le conservateur (ici Cosgard) n’est pas nécessaire si la totalité du masque est utilisée tout de suite. J’en ai fait 100 grammes, pour pouvoir l’utiliser régulièrement sans en refaire à chaque fois.

Le mode operatoire 

Faire infuser les poudres dans l’eau (environ 70°) pendant une vingtaine de minutes, puis ajouter l’Urée dans le mélange encore tiède et bien mélanger pour dissoudre les cristaux. Ajouter le Rhassoul petit à petit, jusqu’à obtenir une pâte qui tiendra sur votre visage. Ajouter le Cosgard si nécessaire, à froid.

Resultats

Ça picote, mais ça reste supportable. Faites tout de même un test dans un coin du visage, (près de l’oreille) avant utilisation, car certaines personnes sont apparemment plus sensibles que d’autres à l’Urée. Ma peau à l’air débarrassée de ses peaux mortes et elle est plus nette et plus souple qu’avant. De très bons points pour cet actif donc ! :)

4 COMMENTAIRE(S)
Pain lavant sans savon

le 19 March 2013

Pour enlever les traces de l’huile que j’utilise pour me démaquiller, je me sers de ma petite éponge en Konjac et de ce pain sans savon qui est très simple à réaliser. Il ne m’était pas destiné à la base, mais après l’avoir essayé, je l’ai trouvé tellement doux (et l’éponge tellement sale ^^) que j’ai fini par l’adopter. Il produit une mousse toute douce, et allié à ma petite éponge il met K.O. toutes les saletés qui ont résisté à mon liniment. Après ce nettoyage, un coton imbibé d’hydrolat puis application de mon sérum chéri et hop, la peau est douce, bien nette et propre. J’en suis arrivée à attendre ce démaquillage avec impatience tellement ça me fait du bien (voui voui, je suis atteinte :D) !

 

Pour réaliser ce petit savon (sans savon !), il nous faut :

 

 

Je me suis inspirée de la recette de Reo (la première), que vous pouvez trouver ici 

La marche a suivre pour la realisation de ce pain 

Faire chauffer le SCS et le SCI au bain marie avec l’eau de façon à ce qu’ils fondent. (Attention à la poudre qui risque de voler, mieux vaut porter un masque !).

Ajouter la glycérine (ou le miel). La pâte n’est pas facile à manier pour le moment, mais attendons l’ajout du beurre :)

A côté, faire fondre le beurre et la cire au bain marie, puis ajouter à la pate. Ajouter l’amidon. Bien mélanger pour obtenir une pâte homogène.

 

 

Laisser tiédir, ajouter l’Allantoïne et le Cosgard.

Mettre en moule… La pâte est collante, donc difficile à mettre en moule. Perso, j’ai utilisé des gants et j’ai tassé autant que possible dans un moule en silicone. Si ça colle vraiment trop, attendre que le dessus sèche un peu et tasser.

Laisser sécher et durcir pendant environ 24h.

 

Dans ma dernière version, j’ai ajouté une pointe d’ocre rose et quelques gouttes d’HE de Petitgrain pour le rendre un peu plus fun ;)

 

5 COMMENTAIRE(S)
Serum huileux peau mixte

le 17 March 2013

Depuis qu'on m'a conseillé d'essayer les sérums huileux pour lutter contre mes problèmes de peaux, je n'utilise plus que ça. Moi qui pensais avoir la peau sèche, je me suis aperçue que c'était tout le contraire et qu’elle était en fait à tendance mixte, voire grasse.

Pour rétablir l'équilibre, j'ai commencé par utiliser de l'huile de Jojoba pure, matin et soir. Au bout d’une semaine, ma peau s'est mise à peler par endroits. Ça a duré quelques jours, puis elle s'est régulée toute seule. Je n'ai pas encore assez de recul pour pouvoir dire que c'est vraiment miraculeux, mais les effets sont très encourageants. J'ai moins de microkystes, ma peau est plus éclatante, elle graisse moins (un peu paradoxal n'est-ce pas ?), et je n’ai plus cette impression d’avoir la peau « surchargée », avec le besoin de faire des masques ou d’exfolier ma peau régulièrement. Idem pour les points noirs qui ont quasiment disparus. Je suis passée à un sérum, toujours à base de Jojoba, à laquelle j’ai ajouté de l’HV de Dattier du désert et quelques gouttes d’HE de Carotte et de Petitgrain Bigaradier. Ma peau a l’air de beaucoup apprécier !

La recette de ce petit sérum tout simple :

 

 

L’huile de Jojoba est généralement supportée par toutes les peaux : sèches, mixtes, grasses, sensibles. Elle n’est pas du tout comédogène, donc pour un début je n’ai pas voulu prendre trop de risques et j’ai choisi celle-ci. L’huile de Dattier du désert est une huile au toucher sec, qui a un pouvoir antiseptique, elle est nourrissante et réparatrice. L’HE de Carotte est régénérante et cicatrisante, et celle de Petitgrain est anti-bactérienne, revitalisante et séborégulatrice (en plus elle sent super bon :D).

Chaque huile ayant des propriétés différentes, on peut composer son sérum en fonction de son type de peau et de ses besoins, en ajoutant quelques huiles essentielles si on veut un soin plus concentré en actifs et qui traite de manière ciblée.

Pour ma part, à moins d’avoir des effets désastreux dans les prochains mois (ce dont je doute !), je vais rester fidèle à l’huile pour mon visage, c’est simple, efficace, et très agréable. Que demander de plus ?

7 COMMENTAIRE(S)