Newsletter

baner blocarticlesrecents feeaz contact logosaf precaution
Test flacon en verre AZ et huile pre-solaire

le 24 June 2013

Pour conclure mon premier test de Fée Aromazone (les deux premiers ici et ), je vous présente le flacon en verre de 100 ml (pour celles qui ne le connaitraient pas encore, vu qu’il est sorti il y a pas mal de temps maintenant !)

Au début, j’avais utilisé ce flacon pour une lotion jambes lourdes, à base de Petit-Houx et de cristaux de Menthol. Le hic, c’est qu’au bout de deux jours les cristaux que j’avais dissous dans de l’alcool ont fait un bloc à la surface, et le spray avait du coup perdu tout son potentiel rafraichissant… Grrrr…

J’ai laissé tomber et mis de côté ce joli flacon en attendant de lui trouver une autre utilité. Et aujourd’hui j’ai eu envie d’une huile sèche pour me tartiner en attendant le beau temps, une huile qui me ferait penser aux vacances quoi !

J’ai donc rassemblé mes huiles, berlingots et flagrances pour concocter une huile sympa, pas trop grasse, qui sent bon et utilisable aussi bien sur les cheveux que sur le corps (c’est le Monoï qui m’appelle !)

 

 

Rien de plus simple, on met tout dans le flacon, on ferme et on secoue !

Voilà une huile qui sent bon, qui ne laisse pas de gras partout et qui pénètre vite. En espérant que ça aide ma peau à se préparer du soleil qui va (bientôt) (peut-être ?) arriver un jour (ou pas…)

Je précise que j’ai récupéré une pompe spray sur une lotion du commerce pour la mettre sur le flacon.

Eh bien, l’huile passe sans souci dedans ! La brume est moins fine qu’avec de l’eau mais c’est bien quand même.

Le GROS souci que j’ai eu la première fois (avec le spray pour les gambettes donc), c’est que ça fuyait de partout. La pompe n’avait pas de joint et le fait que le flacon soit en verre n’arrangeait pas les choses.

Vu que je m’y attendais ce coup-ci, j’ai récupéré le joint d’une autre pompe Aromazone (celui d’une pompe en alu) et je l’ai adapté sur la pompe spray. Et là, plus de fuite, c’est parfait.

Pour en revenir au flacon, je le trouve très beau, élégant et simple avec une jolie forme, parfait pour offrir (on peut aussi se le garder pour nous !) Il est un peu lourd, mais logique puisque c’est du verre. Le col est de taille 24/410, ce qui permet de lui ajouter une pompe alu spray ou crème, une pompe spray à gâchette ou une capsule service (ou comme moi, n’importe quelle pompe au format 24/410). Il est livré avec une capsule en alu, donc pensez bien à prendre une pompe avec ! Tel quel, je pense qu’il ne doit pas être très pratique…

Il est disponible chez Aromazone (ici) pour 1€30, comptez environ la même chose pour une pompe adaptée.

0 COMMENTAIRE(S)
Concrete a la cire de Tubereuse

le 06 June 2013

Parmi les nouvelles cires qu’Aromazone propose, j’ai choisi de tester celle de Tubéreuse. C’est une odeur que je ne connaissais pas du tout, mais sa description m’a donné très envie d’essayer celle-ci plutôt qu’une autre.

Ce qu’AZ en dit :

« Puissante et envoûtante, cette cire extraite des fleurs de Tubéreuse apporte son parfum capiteux et poudré tout en donnant de la texture à vos baumes, huiles, crèmes, parfums solides… Une senteur insolente, addictive et très féminine ! »

Quand je l’ai reçue et sentie, je dois dire que je ne m’attendais pas du tout à ça. C’est très difficile pour moi de décrire les odeurs, mais la première chose qui m’est venue c’est une odeur de légumes ! Alors bon, ce n’est pas exactement ça, c’est une odeur très complexe, difficile à analyser. Je dirais qu’elle est très terreuse et florale à a fois, épicée et capiteuse. Mon copain trouve qu’elle sent la purée de pois cassés ! Bref, mon premier ressenti : je n’aime pas tellement et je me vois mal l’utiliser seule…

J’ai essayé de composer une synergie olfactive en suivant les conseils de la fiche AZ, dans le but de faire une petite concrète de parfum.

 

 

J’avais noté le nombre de gouttes d’huiles essentielles que j’avais ajouté, mais impossible de remettre la main dessus ! Si je le retrouve je le rajouterais à l’article, en attendant la seule indication que je peux donner c’est que les huiles sont en ordre décroissant :)

Finalement, cette cire est divine en association avec d’autres odeurs ! J’aime beaucoup le résultat, l’odeur dominante est celle de l’Ylang Ylang mais sans être trop forte, elle est soutenue par la Tubéreuse et le Cèdre apporte un peu de boisé. Le bois de Rose et le Petitgrain ne ressortent pas vraiment. Je ne me lasse pas d'ouvrir mon petit pot et de respirer cette odeur, c’est très féminin et comme le dit AZ, addictif ! 

Cire de Tubéreuse disponible chez Aromazone, 10g pour 3€90. Fiche technique.

4 COMMENTAIRE(S)
Beurre d’Avocat AZ : mon avis

le 28 May 2013

 

A l’occasion de la sortie des quelques nouveautés d’Aromazone (voir ici), j’ai reçu trois produits : la cire de Tubéreuse, le flacon en verre de 100 ml et le beurre d’Avocat dont je vais vous parler aujourd’hui.

Ce qu’Aromazone en dit (ici)

« Procédé d’obtention : Mélange d'huile d'avocat BIO vierge, pressée à froid et d'une fraction issue de l'huile d'olive composée de triglycérides d'acides palmitique et stéarique et riche en insaponifiables d'olive. Procédé garanti SANS HYDROGENATION.

Désignation INCI : Persea gratissima fruit oil*, Palmitic/stearic triglyceride

*Ingrédient issu de l'Agriculture Biologique

Organes pressés : Huile d'avocat : pulpe du fruit

Qualité : Beurre 100% naturel, qualité cosmétique, sans huile hydrogénée, sans dérivé d'huile de palme »

Il est riche en omégas 9 (45-50%) qui participent à l'élasticité, l'hydratation et la nutrition de la peau.

Mes premieres impressions

Une jolie couleur verte, une odeur d’avocat à tomber, ce beurre est très tendre, facile à prélever à température ambiante (environ 20°), je trouve sa texture vraiment parfaite.

Lorsque je l’ai reçu, j’ai passé la journée à m’en tartiner sur les mains et les lèvres et je ne le trouve pas si gras pour un beurre, bien qu’assez riche. Il ne fait pas luire la peau autant que l’huile du même fruit, ce qui rend son utilisation assez pratique sur le visage.

Aromazone le conseille pour les peaux sèches et déshydratées, abimées, irritées ou agressées par le froid, le soleil ou le vent, mais aussi pour le soin des peaux matures, des lèvres, des cicatrices et vergetures.

Ma peau est à tendance grasse, je n’ai  pas osé m’en appliquer uniformément sur le visage par peur des points noirs, bien que l’huile d’avocat ait un indice comédogène très faible. Je m’en suis tout de même tartiné le nez à cause d’un bon coup de soleil que j’ai eu ce weekend et pas de point noir à l’horizon ! Sa texture est d’ailleurs très agréable sur le visage (mais bon, faut dire que j’adore me tartiner de l’huile sur la face), mais malheureusement trop grasse pour passer toute une journée de printemps sur une peau comme la mienne.

Pour ce qui est du corps sinon, je le trouve parfait ! Il soulage bien la peau de croco de mes jambes ainsi que les petites irritations occasionnelles. La sensation de gras s’estompe rapidement si on en met la juste dose et laisse place à une peau vraiment très douce et élastique.

Bref, c’est un petit coup de cœur pour moi ! Je le garde dans mon sac à main car il est bien pratique pour apaiser et protéger ma peau, que ce soit pour les mains, les jambes, les lèvres ou occasionnellement le visage. En plus, son odeur est fraîche, très agréable. Comme dirait ma sœur « On a l’impression de se tartiner de pulpe d’avocat ! ». Pour ce qui est des cheveux je n’ai pas pu tester, ayant les cheveux très courts en ce moment, ça ne ferait pas grande différence. AZ le conseille pour les cheveux secs, fourchus et abimés, bouclés, frisés ou crépus.

 

A venir : concrète à la cire de Tubéreuse, et spray anti-jambes lourdes.

1 COMMENTAIRE(S)