Newsletter

baner blocarticlesrecents feeaz contact logosaf precaution
Faire son hydrolat a la maison

le 18 June 2013

Vu le prix d’un alambic, la distillation pour obtenir huiles essentielles et hydrolats n’est pas forcément à la portée de tous. De plus, pour obtenir un distillat de qualité pas mal de paramètres entrent en compte. Pour les hydrolats il existe une méthode « système D » que j’ai trouvée sur les blogs de lacosmetodemaman et de libellule. Sans attendre j’ai voulu essayer, surtout que j’avais tout ce qu’il me fallait sous la main ! La qualité et la concentration des actifs n’est probablement pas la même avec cette méthode mais ça peut être une bonne alternative selon l’utilisation que l’on fait de nos hydrolats ;)

Il nous faut :

  • Une cocotte assez haute
  • Un panier adapté à la cocotte
  • Un bol en verre ou en inox, large mais qui rentre dans la cocotte
  • Un couvercle ou un récipient bombé (toujours résistant à la chaleur) plus large que la cocotte (j’ai pris le couvercle en verre d’un wok)
  • Des glaçons en grande quantité
  • De l’eau de source
  • Des plantes (attention au choix des plantes !)
La mise en place du « distillateur »

On met un fond d’eau dans la cocotte, de façon à ce qu’une fois le panier posé il ne trempe pas dans l’eau.

 

On pose le panier dans la cocotte. Si le panier n’est pas fait pour s’adapter à la cocotte, vous pouvez utiliser un morceau de carrelage ou un petit bol en inox pour surélever le panier et faire en sorte qu’il ne trempe pas dans l’eau.

 

Disposez vos plantes dans le panier et placez le bol de récupération de l’hydrolat au-dessus, soit en posant le bol directement dans le panier (et en disposant les plantes autour), soit en le maintenant surélevé par un quelconque moyen (carrelage ou bol comme pour l’étage inférieur par exemple). Veillez à laisser de l’espace tout autour du bol pour que la vapeur puisse remonter. Personnellement j’ai utilisé des pics brochettes en bambou que j’ai passé dans les tous du panier (en biais) pour surélever mon bol.

 

Puis posez le couvercle à l’envers sur le haut de la cocotte, et comblez les éventuelles fuites avec des torchons humides pour éviter de perdre la vapeur (attention dans ce cas à placer le bol plus bas que sur la photo pour éviter de boucher l'arrivée de la vapeur jusqu'au couvercle).

 

Allumez le gaz sous la cocotte et une fois que l’eau commence à bouillir, placez des glaçons avec un peu d’eau dans le couvercle.

 

Comment ca marche ?

Quand l’eau se met à bouillir, elle s’évapore. La vapeur remonte en passant au travers du panier et donc des plantes. Ces gouttelettes se chargent des principes actifs de la plante, et remontent jusqu’au couvercle recouvert de glaçons. La différence de température condense la vapeur, ce qui forme des gouttes d’eau qui vont retomber dans le bol de récupération.

 

 

C’est exactement le même principe qu’un alambic, la grosse différence ici est la pression. Une distillation d’huiles essentielles doit se faire avec une pression d’environ 0,05 bar (sachant que la pression atmosphérique est d’environ 1 bar). Je ne sais pas exactement ce que cette basse pression entraine, j’imagine que cela sert à extraire plus efficacement les huiles essentielles des plantes sans les abimer, mais si quelqu’un sait ça m’intéresse !

Avec la méthode de la cocotte, pas d’huiles essentielles surnageant dans l’eau. Il faudrait pour ça des kilos et des kilos de plantes !

Note : je ne mets pas les plantes directement dans l’eau car le fait de les faire bouillir pendant aussi longtemps doit vraiment abimer leurs principes actifs, d’où le panier :)

 

En ayant laissé la cocotte sur le feu pendant environ une heure j’ai obtenu 175 ml d’hydrolat de mélisse, et 100ml de menthe verte en trois quart d’heures.

Une fois le feu éteint, j’ai laissé le tout pendant 10 minutes pour que les dernières gouttes aient le temps de tomber, puis j’ai sorti le bol contenant l’hydrolat et après l’avoir laissé refroidir j’ai ajouté du Cosgard pour pouvoir le conserver plus longtemps sans souci.

 

Les deux hydrolats sont incolores, mais ont bien gardé l’odeur de la plante, surtout la menthe. L’odeur est beaucoup plus fine et fraiche que celle de l’infusion, on sent tout de suite la différence. La mélisse a perdu son odeur citronnée, je ne sais pas si c’est « normal », n’ayant jamais senti un hydrolat de mélisse…

Méthode adoptée ! Reste à voir ce que ça donne dans une crème ou en lotion…

Un lien très intéressant sur la distillation

 

12 COMMENTAIRE(S)
Nouveautes a venir chez Aromazone !

le 19 April 2013

En attendant le nouveau site qui ne devrait maintenant plus tarder (en tout cas je l’espère !), Aromazone vient d’annoncer quelques nouveautés bien sympathiques. Elles étaient déjà présentes dans le nouveau catalogue du mois d’avril et étaient initialement prévues pour le 15, mais leur disponibilité a été repoussée au 24 (peut-être le site qui arrive ce même jour ? roh, oui, bon, on peut rêver hein ?). Toujours est-il que toutes ces nouveautés me font carrément de l’œil, surtout les cires florales qui doivent sentir divinement bon !

 

Je vous présente donc :

 

 

Les beurres d’Avocat, d’Amande et d’Olive, conditionnés dans des pots de 100ml et garantis sans huiles hydrogénées.

 

 

Les cires florales de Rose de Damas, Mimosa, Jasmin grandiflorum, Jasmin sambac et Tubéreuse, en pot de 10 grammes.

 

 

Et enfin 7 nouveaux packagings : un flacon en verre transparent de 100 ml sur lequel on peut adapter une pompe 24/410, cinq flacons en verre ambré de 2,5 ml avec codigoutte, un lot de 10 étiquettes à adapter sur ces flacons (ou sur d’autres flacons de petite taille), et quatre pots basiques en PET transparent avec une ouverture large, pour stocker diverses préparations (en 50, 100, 200 et 500 ml).

 

En tant que Fée Aromazone, je pourrai bientôt tester la cire de Tubéreuse, le beurre d’Avocat et le flacon en verre de 100 ml. Je partagerai mes impressions et mes recettes dans un prochain article, je suis impatiente d’essayer ces jolies nouveautés !

 

Et vous, quels sont les produits qui vous font de l'oeil ? ;)

4 COMMENTAIRE(S)
Taguee pour le Liebster Award !

le 04 April 2013

 

Me voilà taguée pour la première fois ! Enfin je devrais dire pour la première et deuxième fois puisque Lali et Christelle m’ont gentillement taguée dans la même journée :)

Voici mes réponses aux quelques questions :

Pourquoi as-tu cree ce blog ?

Pour pouvoir partager mes recettes avec mes copines de la cosméto maison :) C’est difficile de trouver des personnes ayant la même passion autour de soi, donc les blogs et forums sont géniaux pour partager autour de cette activité !

De quelle recette es-tu particulierement fiere ?

Je dirais mon fond de teint. J’ai vraiment voulu faire quelque chose qui ressemble aux produits du commerce et j’ai longuement réfléchi à sa composition avant de me lancer. Mise à part sa teinte un peu foireuse, je suis hyper fière du résultat ! Je suis aussi fière de mes savons ;)

Quel ton dernier achat beaute/mode ?

Oulala… Côté mode, je crois que c’était un maillot de bain, et côté beauté une commande AZ (pour changer) . Je n’achète quasiment plus de produits de beauté du commerce.

Quelle est la plus belle chanson du monde d'apres toi ?

Il n’y en a pas qui me vient à l’esprit là maintenant, mais celle que je préfère écouter en ce moment est Gold On The Ceiling, des Black Keys !

Quel est ton plat prefere ?

J’adore manger, mais il n’y a pas un plat qui me vient en particulier !

Quel est le metier qui te fait le plus rever ?

Médecin légiste ! (Oui oui !) C’est un métier qui m’a toujours attiré, surement grâce aux séries américaines à la base, mais j’adore aussi tout ce qui touche à la médecine, et ce métier me parait vraiment passionnant. D’ailleurs, je vous conseille de lire les nouvelles du Dr Michel Sapanet, chef de l’unité médico-légale du CHU de Poitiers, il a beaucoup d’humour !

Quels sont tes secrets de beaute ?

Je n’ai pas encore trouvé tous mes produits miracles, mais il y a du mieux depuis que je fais mes produits maison. Je dirais que le plus important (pour le visage) est le nettoyage, suivi d’un soin approprié à son type de peau. Je trouve que le layering est parfait, car il nettoie vraiment bien et nourrit, le tout sans agresser la peau. Pour le corps, exfoliation et hydratation sont mes maîtres mots ;) D'ailleurs, je projette de faire un petit article sur mon savon noir, topissime pour le corps ! Les cheveux, eux, ils sont tellement courts en ce moment que je n’ai pas besoin de m’en occuper ^^

Le mot de la fin...?

Merci de m’avoir tagguée les filles ! 

A mon tour, je taggue :

CerisahClediceKakouLa Petite SourisJess

Je ne crois pas vous avoir vues déjà tagguées mais si c'est le cas désolée ! ;) 

4 COMMENTAIRE(S)
Anniversaire du blog de Cledice

le 23 March 2013

Cledice organise un concours pour l'anniversaire de son blog de cosmétiques maison qui a un an ce mois-ci !

A gagner, une Aromazone Box et un kit au choix ;)

Je vous invite à aller faire un tour à cette adresse pour participer et/ou pour aller voir ses recettes qui sont toutes aussi chouettes les unes que les autres :)

Dans un an ce sera peut-être mon tour, qui sait ?

1 COMMENTAIRE(S)
Milk Shake Coco Banane

le 22 March 2013

Rien à voir avec les cosmétiques, mais j’avais envie de partager cette petite recette avec vous :)

Cet après-midi, j’ai eu envie d’un milk shake. Oui, et alors me direz-vous ? Le souci est que je supporte très très mal le lait animal, et donc c’est un peu compromis. En plus je n’ai que des bananes, et le milk shake à la banane, ça ne m’a jamais vraiment convaincu… Bon, un milk shake sans lait et sans fruits c’est plus vraiment un milk shake ! Je regarde dans mon frigo, et là je vois une petite brique de lait de coco. Mouais, me dis-je, coco/banane ça risque d’être chargé ! Ma gourmandise devenant trop forte, je finis par tenter le coup. Et hop, un peu de lait de coco, une demi banane, un peu d’eau, un coup de mixeur et je goute… Eh bien, c’est délicieux ! Crémeux comme le vrai lait (sans me donner la nausée… comme le vrai lait), mousseux, sucré juste ce qu’il faut, et très rafraichissant ! On ne sent ni trop la coco ni la banane, c’est bien équilibré :)

Voilà pour mon petit coup de cœur du jour, je n’ai malheureusement pas la photo, j’ai tout bu ! 

4 COMMENTAIRE(S)
Detartrant menager

le 15 March 2013

J'ai trouvé cette recette sur le forum des AZAS, c'est une recette made in Aromazone :)

Je crois qu'on pourrait la mettre dans la catégorie "recette miracle", car pour faire son boulot, elle le fait, très bien même !

 

 

Ça, c'est la recette donnée par Aromazone. Je n'avais pas d'acide citrique, je l'ai donc remplacé par du vinaigre ménager, et j'ai ajouté une trentaine de gouttes d'acide lactique pour acidifier un peu le tout.

Le sodium coco sulfate peut être remplacé par du liquide vaisselle (en baissant la dose je pense), ou un savon neutre. Et l'alcool de pharmacie par de l'alcool ménager. AZ a ajouté dans sa recette de l'huile essentielle de Lavande et de Citron, mais on peut aussi les changer, ou ne pas en mettre du tout ! Pour ma part, j'ai mis du Cèdre et de la Mandarine.

Comment faire ?

Version liquide vaisselle/vinaigre blanc : pas besoin de chauffer, mélanger l'eau et le liquide vaisselle sans trop faire mousser, ajouter le vinaigre blanc (et éventuellement de l'acide lactique ou du jus de citron), l'alcool et les huilles essentielles. On peut aussi ajouter de la gomme (xanthane, guar...) pour obtenir un gel qui tiendra plus facilement sur les parois verticales.

Testee et approuvee !

Je me suis empressée de l'essayer sur le robinet de ma baignoire, qui était couvert de calcaire très ancien (vu la couche !), que je n'avais jamais réussi à enlever, que ce soit avec du vinaigre bouillant, ou les produits du commerce. J'ai pshitté, laissé poser pendant 5 minutes et gratté un peu à l'éponge. J'ai recommencé trois fois, et le calcaire est entièrement parti. Comme quoi ! :) Bon, l'odeur du vinaigre prend pas mal à la gorge, mais le principal c'est que ça fonctionne ! Je pense en refaire régulièrement, et puis, pour le prix (entre 40 centimes et 1 euro 30 les 500 ml selon les ingrédients, hors HE), il ne faut pas se priver, ça vaut laaaargement les produits du commerce ! En plus, c'est écologique, simple, et rapide à faire ! 

7 COMMENTAIRE(S)