Newsletter

baner blocarticlesrecents feeaz contact logosaf precaution
Huiles fouettees corps & cheveux

le 09 July 2013

 

 

J’ai eu envie de faire une chantilly de Karité. Sauf que je n’ai plus de Karité (snif !). J’ai concocté une petite recette pour imiter cette merveilleuse chantilly, mais avec les huiles que j’avais sous la main : Coco, Avocat et Macadamia.

 

 

 

 

J’ai fait fondre le tout au bain marie, sans l’Allantoïne. Puisque je n’ai pas de batteur électrique, j’ai dû fouetter à la main (bonjour les courbatures !) jusqu’à refroidissement complet (bon, j’avoue j’ai triché, j’ai plongé mon bol dans un bain d’eau froide…) et j’ai ajouté l’Allantoïne en fine pluie pour éviter les grumeaux.

Si vous souhaitez une chantilly plus ferme, baissez les huiles de 5% et ajoutez 5% d’acide stéarique, la mienne a l’aspect d’une crème épaisse mais est tout de même assez fluide et n’a pas pris trop de volume (ça aurait sans doute été mieux au batteur électrique).

J’ai quand même dû utiliser un pot de 200 ml pour 100g d’huiles fouettées. Le résultat n’est pas aussi aéré qu’une vraie chantilly mais c’est tout de même pas mal ! La texture est agréable et peu grasse.

Un soin à tout faire, pour nourrir les cheveux ou le corps après la plage !

0 COMMENTAIRE(S)
Lait apres soleil

le 08 July 2013

Pour les vacances à venir, j’ai préparé un lait après soleil pour le corps en partant de la recette du lait Kibio que j’utilisais l’année dernière et que j’aimais beaucoup !

La composition est assez simple, et j’avais quasiment tout sous la main :

Eau, hydrolat de Rose de Damas, huile de Noix de Coco, dicaprylyl carbonate, caprylis, glycérine, alcool, beurre de Karité, alcool cétearylique, bisabolol, huile de Calophylle Inophyle, alcool benzylique, cetearyl glucoside, gomme de Xanthane, gomme Carraghénane, sodium coco sulfate, extrait de Vanille, cosgard, vitamine E, extrait de fève de Tonka, huile de Tournesol, alcool de Coco, sulfate de sodium, chlorure de sodium, coumarine.

 

J’ai utilisé de l’eau à la place de l’hydrolat, et j’ai changé les émulsifiants. Certains ingrédients ne me paraissaient pas utiles ou indispensables (SCS, alcool…) donc je les ai retirés. J’ai ajouté quelques petites choses, comme l’urée, le Calendula, l’huile de Buruti, les cires de Jasmin Grandiflorum et de Tubéreuse (pour le parfum), l’Oligo’Bronz et la fragrance Néroli.

 

 

 

L’Oligo‘Bronz est un nouvel actif d’Aromazone à base d’algues et d’oligo-éléments (voir ici).

Ses proprietes 

Renforce et accélère l’apparition du bronzage.

Stimule la synthèse de la mélanine (responsable du bronzage), même sans exposition aux UV.

Active la tyrosinase, enzyme clé de la synthèse de la mélanine.

Augmente le nombre de mélanocytes, cellules responsables de la production de la mélanine donc de la coloration de la peau.

Bronzage naturel et véritable (contrairement à la DHA).

Ralentit le vieillissement prématuré lié au soleil et réduit certains des dommages liés aux UV (il ne dispense pas d’une protection solaire !)

Protège les fibroblastes des dommages liés aux UV : des tests in-vitro montrent que cet actif est capable de protéger l'ADN cellulaire et les protéines cellulaires de la dégradation lors d'une irradiation UV.

Réduit l'apparition de "cellules coup de soleil", cellules de la peau dégradées après une exposition aux UV et qui entrent dans un état d'apoptose, c’est-à-dire en phase de suicide.

Effet protecteur sur les cellules de Langerhans (cellules impliquées dans le système immunitaire) dans l'épiderme et le derme après une exposition aux UVA et UVB.

Il se dose à 5 % et est compatible avec la DHA.

 

Mon avis

Je réserve ce lait pour mes vacances, mais j’ai appliqué le reste de ma préparation sur mes jambes et j’aime beaucoup sa texture. J’avais très peur de ne pas obtenir un lait, c’est la première fois que j’utilise de l’alcool cétéarylique et je n’ai vu aucune recette avec celui-ci et la cire n°3 combinés… Mais tout s’est très bien passé, j’ai obtenu un lait très brillant et soyeux, ni trop épais ni trop liquide, un peu comme avec la lécithine de soja (enfin, de ce que j’ai pu voir et lire ici et là !). Il s’applique rapidement et facilement, et ne fait pas de traces blanches (merci le dicaprylyl !).

Niveau toucher, il n’est pas gras du tout et laisse une impression de peau veloutée et souple. Moi qui ai la peau des jambes très sèche, plusieurs heures après application elle reste aussi bien hydratée et douce qu’à l’application.

Je suis ravie d’avoir pu obtenir cette texture car c’est exactement ce que je recherchais, un lait fluide mais pas liquide, soyeux et non gras, qui laisse la peau hydratée et souple.

Reste à voir pour l’efficacité à long terme pendant les vacances, je vous dis ça à mon retour !

 

1 COMMENTAIRE(S)
Creme pour les mains a l'Uree

le 25 March 2013

Vu les résultats vraiment géniaux que j’obtiens avec mon masque visage à l’Urée, j’ai eu envie d’en faire une crème pour que mes mains aussi puissent profiter de ses propriétés hydratantes.

Je viens de recevoir ma première commande Jurassens, avec à l’intérieur un fabuleux beurre de Karité bio et équitable :D J’ai voulu l’intégrer à ma crème pour la rendre vraiment nourrissante.

Pour alléger un peu son toucher riche, j’ai utilisé du Caprylis (huile de coco fractionnée). Un peu d’alcool cétylique et d’émulsifiant VE pour épaissir la crème (je teste, je n’en ai jamais utilisé auparavant), et de la glycérine pour améliorer le glissant.

On oublie pas l’Urée évidemment (ce serait bête :), l’émulsifiant principal (Emulsan) et le conservateur, et hop, voilà une petite crème toute simple et bien riche à emporter partout, ou à se tartiner seulement le soir avant de dormir.

 

 

Mode operatoire

Mettre la phase aqueuse (A) au bain marie, sans l’Urée (pour l’instant).

Faire de même pour la phase huileuse (B), dans un autre récipient.

Chauffer les deux phases à 70° environ, éteindre le feu, puis ajouter l’Urée dans la phase aqueuse et mélanger pour bien la dissoudre.

Verser la phase huileuse dans la phase aqueuse et mélanger jusqu’à l’obtention d’une crème épaisse.

Une fois à température ambiante, ajouter le conservateur (Cosgard), et bien homogénéiser. 

 

 

Edit : Cette crème est une petite merveille ! Je pense que l'Urée est le meilleur actif hydratant que j'ai pu tester jusqu'à aujourd'hui, et allié au beurre de Karité, on a un soin vraiment nourrisant et pas trop gras pour les mains :)

Je sens que je vais en faire mon actif favori !

4 COMMENTAIRE(S)
Creme hydratante pour le corps

le 14 March 2013

Mon stock de crème pour le corps touchant à sa fin, je l'ai refaite en ajoutant quelques ingrédients, comme le dicaprylyl, le beurre de cacao et les fleurs d'hibiscus. Et vu la vitesse à laquelle je l'utilise, j'en ai fait 500ml (soyons fous !). C'est une crème que j'utilise pour tout le corps, après la douche, donc j'espère qu'elle ne sera pas trop grasse, bien qu'il y ait un fort pourcentage d'huile (et pas des plus sèches...)

 

 

Elle est bien épaisse mais pas trop, et s'étale bien ! Mais je suis un peu déçue, la couleur de l'infusion n'est pas restée dans la crème, si vous avez une astuce pour qu'elle reste je suis preneuse :)

              

4 COMMENTAIRE(S)