Newsletter

baner blocarticlesrecents feeaz contact logosaf precaution
Lait apres soleil

le 08 July 2013

Pour les vacances à venir, j’ai préparé un lait après soleil pour le corps en partant de la recette du lait Kibio que j’utilisais l’année dernière et que j’aimais beaucoup !

La composition est assez simple, et j’avais quasiment tout sous la main :

Eau, hydrolat de Rose de Damas, huile de Noix de Coco, dicaprylyl carbonate, caprylis, glycérine, alcool, beurre de Karité, alcool cétearylique, bisabolol, huile de Calophylle Inophyle, alcool benzylique, cetearyl glucoside, gomme de Xanthane, gomme Carraghénane, sodium coco sulfate, extrait de Vanille, cosgard, vitamine E, extrait de fève de Tonka, huile de Tournesol, alcool de Coco, sulfate de sodium, chlorure de sodium, coumarine.

 

J’ai utilisé de l’eau à la place de l’hydrolat, et j’ai changé les émulsifiants. Certains ingrédients ne me paraissaient pas utiles ou indispensables (SCS, alcool…) donc je les ai retirés. J’ai ajouté quelques petites choses, comme l’urée, le Calendula, l’huile de Buruti, les cires de Jasmin Grandiflorum et de Tubéreuse (pour le parfum), l’Oligo’Bronz et la fragrance Néroli.

 

 

 

L’Oligo‘Bronz est un nouvel actif d’Aromazone à base d’algues et d’oligo-éléments (voir ici).

Ses proprietes 

Renforce et accélère l’apparition du bronzage.

Stimule la synthèse de la mélanine (responsable du bronzage), même sans exposition aux UV.

Active la tyrosinase, enzyme clé de la synthèse de la mélanine.

Augmente le nombre de mélanocytes, cellules responsables de la production de la mélanine donc de la coloration de la peau.

Bronzage naturel et véritable (contrairement à la DHA).

Ralentit le vieillissement prématuré lié au soleil et réduit certains des dommages liés aux UV (il ne dispense pas d’une protection solaire !)

Protège les fibroblastes des dommages liés aux UV : des tests in-vitro montrent que cet actif est capable de protéger l'ADN cellulaire et les protéines cellulaires de la dégradation lors d'une irradiation UV.

Réduit l'apparition de "cellules coup de soleil", cellules de la peau dégradées après une exposition aux UV et qui entrent dans un état d'apoptose, c’est-à-dire en phase de suicide.

Effet protecteur sur les cellules de Langerhans (cellules impliquées dans le système immunitaire) dans l'épiderme et le derme après une exposition aux UVA et UVB.

Il se dose à 5 % et est compatible avec la DHA.

 

Mon avis

Je réserve ce lait pour mes vacances, mais j’ai appliqué le reste de ma préparation sur mes jambes et j’aime beaucoup sa texture. J’avais très peur de ne pas obtenir un lait, c’est la première fois que j’utilise de l’alcool cétéarylique et je n’ai vu aucune recette avec celui-ci et la cire n°3 combinés… Mais tout s’est très bien passé, j’ai obtenu un lait très brillant et soyeux, ni trop épais ni trop liquide, un peu comme avec la lécithine de soja (enfin, de ce que j’ai pu voir et lire ici et là !). Il s’applique rapidement et facilement, et ne fait pas de traces blanches (merci le dicaprylyl !).

Niveau toucher, il n’est pas gras du tout et laisse une impression de peau veloutée et souple. Moi qui ai la peau des jambes très sèche, plusieurs heures après application elle reste aussi bien hydratée et douce qu’à l’application.

Je suis ravie d’avoir pu obtenir cette texture car c’est exactement ce que je recherchais, un lait fluide mais pas liquide, soyeux et non gras, qui laisse la peau hydratée et souple.

Reste à voir pour l’efficacité à long terme pendant les vacances, je vous dis ça à mon retour !

 

1 COMMENTAIRE(S)

rodalquilar


08/07/2013 à 21h51

impatient de m'enduire ce lait sur place !


REPONDRE

Pseudo *

Email *

Site

Message *


Combien font 4 + 10 ? *